A la découverte du métier d'Hydrothérapeute...
Interview de Béatrice DUPOUY
Hydrothérapeute au centre de thalasso Thalazur Arcachon

Rencontre avec Béatrice DUPOUY

  • Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots ce qu’est un hydrothérapeute ?
  • Littéralement, un hydrothérapeute « soigne par l’eau de mer ». Ce sont le plus souvent des femmes, dont la mission principale est de prodiguer des soins comme le bain hydromassant ou l’enveloppement d’algues, essence même de la thalassothérapie. Pour chaque soin, un protocole rigoureux est appliqué : accueil du client, renseignement sur l’état de santé de celui-ci, explication et réalisation du soin. En fin de soin, nous nous assurons que tout s’est bien déroulé et nous lui rappelons l’horaire et le lieu du prochain soin.
    Nous lui suggérons, selon le soin suivant, d’aller profiter de la piscine ou bien de s’hydrater et de se reposer. Nous conseillons un hammam notamment avant les enveloppements d’algues pour optimiser le soin.
  • Quelle formation faut-il suivre pour pouvoir devenir hydrothérapeute ?
  • Nous devons suivre une formation d’agent d’accompagnement en milieu thermal ou hydrobalnéologue. Cela dépend des centres de formation. Celle-ci dure en général 7 à 8 mois et est agrémentée de stages en milieu thermal, balnéo ou thalasso.
  • Quelle est la journée type d’une hydrothérapeute ?
  • Il n’existe pas réellement de journée type. En effet, nous changeons de poste toutes les demi-journées. Par exemple, je peux être en charge des douches à jet le matin, l’après midi, des enveloppements d’algues et le lendemain matin des modelages sous affusion. Cette diversité nous permet d’être plus efficaces que si nous réalisions le même soin tout au long de la journée.
    Notre travail consiste également à accueillir le curiste, lui expliquer le déroulement de son soin, l’écouter, mais surtout le chouchouter !
    Nous devons également être capables d’adapter nos soins en fonction des attentes du client ou bien en fonction des recommandations du médecin. Dans tous les cas, rien n’est laissé au hasard.
  • Quels sont les soins que vous prodiguez ?
  • Nous prodiguons uniquement des soins à base d’eau de mer, de l’algothérapie (application de boues marines ou enveloppement d’algues) aux soins secs comme l’hydrojet (matelas d’eau chaude où 2 jets à pression modulable massent le corps), en passant par les soins d’eau de mer (douche à jet, douche oscillante, douche sous marine et bain hydromassant), une hydrothérapeute doit être capable de proposer tous ces soins.

Vous l’aurez donc compris, être hydrothérapeute, c’est un métier de cœur et de passion entièrement tourné vers le bien-être des autres.